Rénovation d'un vieux parquet

Votre parquet perd de son cachet et commence à présenter des signes d’usure importants ? Deux solutions se présentent à vous : la rénovation ou le remplacement du parquet. Rénover son parquet est, cependant, plus abordable et permet d’obtenir un excellent résultat avec les bonnes méthodes. En principe, le travail commence par la préparation du sol et passe par un ponçage. Néanmoins, il est possible de rénover un vieux parquet sans le poncer. Découvrez dans ce guide les étapes à suivre pour rénover un vieux parquet sans poncer.
Demandez des devis gratuits pour la rénovation de votre parquet

Étape 1 : la préparation

Si vous avez décidé de rénover vous-même votre parquet, il faut procéder à quelques préparations. Il vous faut préparer le sol, puis rassembler tous les outils et fournitures nécessaires.

Rénover un parquet sans poncer : préparer le sol

Avec ou sans ponçage, la rénovation d’un parquet commence par la préparation du sol. Cette étape consiste à débarrasser le mobilier de la pièce et enlever les tapis. Une fois la pièce vide, il est nécessaire de bien la nettoyer à l’aide d’un aspirateur ou d’un balai afin de la dépoussiérer.

Rénover un parquet sans poncer : préparer les outils

Quand la pièce est prête pour la rénovation, vous devez ensuite préparer les outils et les fournitures nécessaires pour rénover votre parquet sans ponçage. De manière générale, il vous faut :

  • Une scie sauteuse : si le remplacement de quelques lames est nécessaire.
  • Une perceuse : pour remplacer des lames,
  • Un spalter, un rouleau ou un pinceau : nécessaire pour appliquer la finition,
  • Quelques produits : colle à bois, pâte à bois, vitrificateur, verni, huile…,
  • Des accessoires de protection : cache-bouche, paire de gants…

Étape 2 : restaurer le parquet

Dès que vous avez vidé la pièce, que votre sol est propre et que les outils sont prêts, il vous faut diagnostiquer l’état du parquet afin de déterminer les réparations éventuelles. En fait, un vieux parquet peut grincer, présenter des défauts (trous, fissures, rayures…), avoir des lames incurvées… Vous pouvez contacter un professionnel pour réparer le parquet, si vous n’avez pas les bases. Sinon, retrouvez ci-après comment restaurer votre parquet vous-même selon le défaut du sol.

Réparer une fissure dans un parquet

Si le parquet présente des trous ou des fissures, il est important de les colmater. Pour ce faire :

  • Prenez de la pâte à bois ou du mastic spécial.
  • Mélangez le mastic avec la résine et le durcisseur.
  • Étalez le produit choisi à l’aide d’une spatule dans les trous ou les fissures.
  • Lissez la pâte à bois ou le mastic avec la spatule.
  • Laissez reposer jusqu’à ce qu’il sèche complètement.

Au cas où la fissure est trop importante, il est conseillé de boucher la fente avec de la ficelle avant d’appliquer le produit de rebouchage.

Effacer les rayures sur un parquet

Un vieux parquet présente souvent des rayures. Si elles sont légères, vous n’avez qu’à prendre un coton-tige préalablement imbibé d’alcool et de dissolvant pour les effacer en douceur. Si les rayures sont plus visibles, il est conseillé d’utiliser du mastic pour les colmater.

Resserrer les lames d’un parquet

Avec le temps, vos lames du parquet peuvent présenter des écartements. Les fentes peuvent atteindre 5 à 7 mm de large. Ici, l’application d’une pâte à bois n’est plus suffisante. Pour resserrer les lames du parquet, il faut utiliser des flipots. Il s’agit de morceaux bois spécialement conçus pour combler les trous. Il est recommandé de :

  • Choisir des flipots de la même teinte que le parquet,
  • Nettoyer la fente,
  • Mettre de la colle vinylique dans le trou,
  • Mettre en place le flipot sur toute la longueur de la fente à l’aide d’une cale de bois et d’un maillet en frappant doucement jusqu’à ce qu’il se bloque,
  • Nettoyer la colle qui déborde,
  • Raboter le flipot pour le mettre à niveau.

Demandez des devis gratuits pour la rénovation de votre parquet

Remplacer les lames d’un parquet

Si les lames du parquet sont trop abîmées, leur remplacement est indispensable. Cette réalisation nécessite pourtant l’application de quelques techniques. Pour remplacer une lame de parquet, il vous faut :

  • Acheter des lames de parquet de la même essence et teinte, de la même longueur et de la même épaisseur que la lame à retirer,
  • Faire un trou au centre de la lame à changer à l’aide d’une perceuse,
  • Scier la lame du parquet à retirer dans les deux sens sur toute sa longueur jusqu’aux lambourdes à l’aide d’une scie sauteuse en l’introduisant dans le trou préalablement réalisé,
  • Percer un trou sur les extrémités du trait de scie,
  • Scier la lame sur toute sa largeur en faisant attention à ne pas abîmer les autres,
  • Enlever la lame,
  • Placer une nouvelle lame à l’aide de clous, de vis ou d’une colle selon le type de parquet.

Si vous ne sentez pas capable de réaliser les travaux, n’hésitez pas à contacter un parqueteur professionnel pour rénover votre parquet.

Étape 3 : rénover le parquet sans poncer

Pour rénover un vieux parquet sans poncer, vous devez utiliser un produit spécial rénovation comme finition. Après les étapes de la préparation du sol et de la restauration du parquet, vous devez bien nettoyer le parquet. Ensuite, vous avez le choix entre :

  • Appliquer soit un vitrificateur spécial rénovation pour parquet selon votre parquet,
  • Peindre votre vieux parquet en utilisant une peinture spéciale.

Appliquer un vitrificateur spécial rénovation

Un vitrificateur spécial rénovation permet de rénover son vieux parquet sans poncer ni décaper. Grâce à ses caractéristiques, ce type de produit permet de cacher les signes d’usure, les taches et les rayures, tout en redonnant un coup de jeune à votre revêtement de sol. Il permet en même temps de renforcer la protection du parquet afin d’optimiser sa durée de vie. Le vitrificateur s’applique généralement sur tous les types de parquets (massif, contrecollé ou stratifié), quelles que soient leurs finitions (huilé, ciré ou vitrifié). L’application se fait généralement en deux ou trois couches.

Peindre son vieux parquet sans poncer

Afin de rénover un parquet sans poncer, il est aussi possible d’utiliser une peinture spéciale. L’application de ce produit, souvent de teinte plus sombre, permettra de cacher les défauts du parquet tout en lui donnant un nouvel aspect.

Il est tout à fait envisageable de rénover soi-même son parquet si on a les bons outils et une bonne connaissance des travaux à faire. Toutefois, pour un rendu de qualité, mieux vaut faire appel à un parqueteur professionnel.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *