Parquet : rénovation

Le parquet peut perdre son éclat au fil des années. Sa surface peut être abîmée, ses lames peuvent grincer ou se soulever et sa finition altérée. La rénovation du parquet devient alors nécessaire pour le réparer et lui redonner son allure d’origine. Pour obtenir un bon résultat, il faut connaître les bonnes astuces. Afin de réussir la rénovation de son parquet ancien, suivez ces quelques conseils.

Comment rénover son parquet ?

Il est temps de rénover votre parquet ? Les techniques de rénovation dépendent du type de revêtement. De manière générale, elles consistent à préparer le sol, poncer le parquet et à réappliquer une finition, sauf pour le parquet stratifié. En effet, ce dernier ne supporte pas le ponçage. Ainsi, selon l’état du parquet, des réparations peuvent aussi être nécessaires avant le ponçage.

Conseils pour bien réparer son parquet

La rénovation du parquet passe par plusieurs étapes, de la réparation à la finition. Si le parquet présente des fissures ou des trous, ou si ses lames sont trop abîmées, il faut commencer par le réparer. Avant de procéder à la réparation, il faut enlever les meubles et les tapis, puis nettoyer le sol afin d’obtenir une surface plane, lisse et propre. Une fois cette étape terminée, il ne reste plus qu’à effectuer la réparation du parquet.

En général, les travaux consistent à :

  • Enfoncer le tête-de-clou qui dépasse ou remplacer les clous abîmés.
  • Reboucher les trous en utilisant de la pâte à bois. En cas de fentes larges, il est nécessaire de bourrer de la ficelle de la taille adaptée dans la fente avant d’appliquer un produit de rebouchage. Il est ainsi conseillé d’utiliser de la pâte à bois de la même teinte que le parquet.
  • Utiliser des flipots (bois permettant de combler les trous) pour combler les écartements entre les lames.
  • Remplacer les lames si elles sont trop abîmées. Pour ce faire, il faut percer un trou à l’extrémité de la lame à retirer et la scier à l’aide d’une scie sauteuse à 1 cm du trou jusqu’aux lambourdes. Il ne reste plus qu’à enlever la lame doucement pour ne pas abîmer les autres. Pour terminer, il faut poser une nouvelle lame de parquet.

Astuces pour réussir le ponçage

Le ponçage constitue une étape essentielle pour rénover un parquet massif ou contrecollé. Cette technique n’est cependant pas adaptée au parquet stratifié.

Le ponçage permet de ramener le parquet à blanc afin d’obtenir une base brute. Il consiste à enlever quelques millimètres de bois pour enlever la finition antérieure. Pour ce faire, il faut utiliser une grosse ponceuse à parquet avec du papier abrasif, dont la taille du grain sera définie en fonction de l’état du parquet :

  • Grain 80 : permet de décaper une surface abîmée,
  • Grain 120 : pour abraser de manière plus délicate,
  • Grain 160 : indispensable pour lisser la surface du parquet.

Pour poncer le parquet dans les coins de la pièce, une bordureuse se montre plus efficace. Afin de terminer le ponçage, utilisez une ponceuse tournante dotée d’une grille à égrener afin d’obtenir une surface douce prête à recevoir une nouvelle finition.

Bien choisir la finition

Pour rénover un parquet ancien, la prochaine étape consiste à appliquer une finition. Cela permettra de protéger le parquet, mais aussi de lui redonner une nouvelle jeunesse. Le choix de la finition du parquet se fait surtout selon le rendu recherché et les préférences de chacun. Il est possible de choisir entre :

  • La finition vitrifiée : application de 2 ou 3 couches de vernis pour protéger le sol et obtenir un effet brillant ou mat,
  • La finition huilée : utilisation d’une huile spéciale parquet en deux ou plusieurs couches pour protéger le parquet tout en conservant son aspect bois naturel,
  • La finition cirée : application de cire pour assurer la protection du parquet.

Comment rénover un vieux parquet sans poncer ?

Le ponçage constitue une solution efficace dans le cadre de la rénovation d’un parquet. Il existe, cependant, des astuces permettant de rénover un vieux parquet sans poncer. Pour ce faire, il convient de :

  • Bien nettoyer le parquet en le dépoussiérant et en enlevant toutes les taches avec le produit adapté au type de parquet,
  • Réparer les trous et les fissures avec de la pâte à bois,
  • Retirer les lames abîmées et les remplacer,
  • Peindre le parquet avec de la peinture spéciale parquet.

Rénover son parquet soi-même ou engager un professionnel ?

Il est tout à fait possible de rénover son parquet soi-même, à condition d’avoir des compétences en bricolage, de la force et de la patience. Faire appel à un professionnel s’avère ainsi être une meilleure alternative. Il sera en mesure d’effectuer la rénovation du parquet selon les règles de l’art et dans les meilleurs délais.

Rénover son parquet soi-même

Si vous avez des bases en bricolage et disposez des matériels nécessaires, procéder à la rénovation de votre parquet vous-même est possible. Comme la rénovation passe souvent par la préparation du sol, les réparations, le ponçage et la finition, les travaux peuvent prendre du temps. Vous devez également disposer des matériels suivants pour rénover votre parquet :

  • Une perceuse pour le remplacement des lames,
  • Une scie sauteuse pour couper les lames abîmées,
  • Une ponceuse à parquet,
  • Un marteau pour enfoncer les clous visibles,
  • Un pinceau plat pour l’application des produits pour la finition.

Certains produits sont également nécessaires pour la rénovation du parquet :

  • De la colle à bois pour mettre en place les lames ou les flipots,
  • De la pâte en bois pour reboucher les trous et fissures,
  • De l’huile, de la cire ou du vernis pour la finition.

Engager un parqueteur pour rénover son parquet

Recourir au service d’un parqueteur pour rénover son parquet est une alternative intéressante. En effet, ce professionnel dispose des compétences nécessaires pour déterminer la technique de rénovation adaptée et pour effectuer les travaux. De plus, il dispose des matériels utiles aux travaux. Ainsi, vous n’aurez pas à louer ou à acheter des outils. Il suffit de payer le tarif de la main-d’œuvre et le coût des produits. En moyenne, le prix d’une rénovation de parquet tourne autour de 40 et 65 € par m².

Pour avoir une estimation précise de vos travaux de rénovation de parquet, il est conseillé de demander un devis parquet.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *