Rénovation de parquet

Le parquet est un revêtement fortement apprécié pour le cachet authentique qu’il apporte dans une pièce. Avec un bon entretien, il peut garder son aspect pendant plusieurs années. Au fil du temps, surtout s’il est installé dans un endroit à passage intense, le parquet tend à perdre de son apparence. S’il n’est pas réparé, il peut même être très abîmé. C’est le cas de votre parquet ? Ne vous inquiétez pas ! Ces conseils vont vous aider à rénover votre parquet très abîmé.

Recevez gratuitement les devis d’artisans pour la pose de parquet

Se préparer à rénover son parquet très abîmé

Avec le temps, les chocs, l’usure et le passage peuvent avoir raison de la superbe apparence de votre parquet. Quand ce revêtement de sol est très abîmé, son aspect esthétique se décline et n’apporte plus cette touche décorative à la pièce. Le parquet peut présenter des signes d’usure importants, des fissures, des trous et des rayures. Ses lames peuvent grincer et même se détacher. Que faire alors ? Sachez qu’il est possible de rénover son parquet très abîmé ou de le remplacer. La rénovation est cependant plus accessible. Mais avant de la réaliser, il faut bien se préparer.

Vider la pièce et nettoyer son parquet

La rénovation d’un parquet très abîmé ne peut se faire qu’après avoir vidé la pièce. Cela peut être effectué par un artisan si vous avez engagé un professionnel. Si non, vous devez déplacer les meubles dans une autre pièce, enlever les tapis et les accessoires pouvant gêner les travaux. Après cela, il est nécessaire de bien nettoyer la pièce en le dépoussiérant. Il ne faut pas oublier d’enlever les saletés qui s’accumulent dans les fentes ou les trous.

Diagnostiquer l’état de son parquet

Afin de définir les travaux à faire dans le cadre de la rénovation du parquet, il est conseillé de réaliser un diagnostic de son état. Lors de cette étape, il est particulièrement important de détecter la présence ou non de parasites qui détériorent le parquet. En cas de présence de parasites, il faut rapidement le traiter avec le produit antiparasitaire adapté. Le résultat du diagnostic de l’état du parquet permettra ensuite de déterminer les outils, les fournitures et les produits nécessaires pour rénover son parquet très abîmé.

Rénover son parquet très abîmé : les étapes

La rénovation d’un parquet très abîmé passe par trois étapes : réparation, ponçage et finition. Elles sont essentielles pour restaurer le parquet, se débarrasser des imperfections sur le sol et redonner un coup de jeune au parquet. Pour arriver au résultat recherché, il faut connaître les bonnes techniques et les appliquer.

Réparer un parquet très abîmé

Un parquet très abîmé présente généralement des trous, des rayures, des écartements de lames et des lames abîmées. La première étape à faire pour rénover son parquet très abîmé est la réparation. Selon l’état du sol, il peut être nécessaire :

  • De boucher les trous à l’aide d’une pâte à bois,
  • De pallier les écartements entre les lames en utilisant des flipots,
  • D’enlever les lames trop abîmées et de les remplacer,
  • D’enfoncer les têtes-de-clou qui dépassent.

Poncer un parquet très abîmé

Une fois le parquet restauré, le ponçage du parquet très abîmé est une étape importante de la rénovation. Il consiste à remettre à nu le parquet en enlevant un peu de son épaisseur et en décapant le revêtement du sol. Il permet de se débarrasser des rayures, des taches et des signes d’usures sur le parquet. L’objectif du ponçage est l’obtention d’une surface lisse, propre et uniforme.

Pour poncer un parquet, il faut se servir une ponceuse à bande abrasive et une bordureuse pour atteindre les zones difficiles. Il est nécessaire d’utiliser trois papiers de verre différents :

  • Le gros grain abrasif pour décaper le parquet,
  • Le grain moyen pour effacer les traces du passage du papier gros grain,
  • Le grain fin pour une belle finition.

Entre le passage de bandes abrasives, il est conseillé de dépoussiérer le sol à l’aide d’un aspirateur. Après l’usage du papier à grain fin, il ne reste plus qu’à passer une serpillière légèrement humide. Une fois le ponçage terminé, le parquet sera prêt à recevoir une nouvelle finition.

À noter qu’il est déconseillé de poncer un parquet stratifié. S’il est très abîmé, il faut procéder à son remplacement.

Appliquer une nouvelle finition pour parquet

La dernière étape de la rénovation du parquet très abîmé est l’application d’une nouvelle finition. Il est possible de choisir entre l’huilage, le cirage et la vitrification du parquet. Cette dernière solution est la plus souvent préconisée. En effet, la vitrification du parquet permet d’optimiser sa protection contre les chocs, les rayures, l’eau et les taches. Son application se fait généralement en trois couches.

Il est possible de choisir entre différentes finitions : mat, brillante et satinée. La finition huilée est aussi intéressante. Elle permet d’obtenir un rendu esthétique et de protéger le parquet. La finition cirée n’est pas souvent utilisée en rénovation. Elle apporte cependant un bel aspect au parquet.

Engager un professionnel pour rénover son parquet très abîmé

Rénover un parquet très abîmé demande du temps, de la patience et des compétences en bricolage. Bien qu’il soit possible de le réaliser soi-même, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Il pourra effectuer toutes les étapes de la rénovation du parquet. Il pourra également donner des conseils sur le choix de la finition et des produits à utiliser pour la restauration du revêtement du sol.

Recevez gratuitement les devis d’artisans pour la pose de parquet

Prix de la rénovation de parquet au m²

La rénovation du parquet peut être assurée par un parqueteur. Celui-ci est libre de fixer son tarif pour la réalisation des travaux. De manière générale, le prix de la rénovation de parquet au m² tourne autour de 38 et 60 € au m² pour le ponçage et l’application d’une nouvelle finition.

Prestation

Prix au m²

Ponçage

Entre 18 et 35 €

Application d’une finition

Entre 20 et 25 €

De quoi dépend le prix de la rénovation du parquet ?

Le prix de la rénovation d’un parquet peut varier en fonction de plusieurs paramètres. L’artisan peut définir le montant des travaux selon :

  • L’état général du parquet,
  • Le type de parquet à rénover,
  • La surface à rénover,
  • Le choix de la finition.

Pour obtenir une estimation précise du budget à préparer, il est alors conseillé de demander plusieurs devis de rénovation de parquet.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *